AUTRES TRESORS DE LA RUCHE

Gelée Royale

Accueil
Tous les miels

La gelée royale est le produit phare de l'apithérapie, reconnue depuis l'antiquité. Cette substance blanche nacrée à la composition nutritionnelle ­exceptionnelle est produite par les abeilles nourricières à partir du miel et des pollens qu’elles butinent.

Très prometteuse, la gelée royale fait l’objet de nombreuses recherches  en occident. Elle est utilisée en médecine chinoise traditionnelle depuis des décennies  pour augmenter la longévité, ralentir le vieillissement prématuré des cellules et stimuler la vigueur sexuelle.

Qu'est-ce que la gelée royale ?

La gelée royale est une substance laiteuse sécrétée par les glandes des abeilles nourricières. Elle est utilisée pour nourrir les larves d'abeilles au début de leur développement. C'est un aliment de choix dans la ruche puisque la reine s'en nourrit exclusivement tout au long de sa vie. C'est ce qui expliquerait en partie que la reine vive beaucoup plus longtemps que ses congénères.

 

Composition 

Par sa composition très complète, la gelée royale apporte tous les éléments nutritifs nécessaires à la croissance des larves et à l'équilibre de la reine:

de l'eau d'abord en grande quantité (entre 60 et 70 %), des sucres ensuite (9-23 %) et des protides (10-18 %) dont une grande partie d'acides aminés, puis des lipides (4-8 %). Le 10-HDA (acide 10-hydroxy-2-décénoïque) est un acide gras spécifique de la gelée royale: c'est un composé qui intéresse beaucoup les chercheurs, et il a été identifié comme responsable d'une activité biologique importante attachée aux stratégies de développement de la colonie.

La gelée royale comporte bien sûr de nombreuses vitamines: B1, B2, B3, acide folique, B5, B6, H ainsi que de faibles quantités de vitamines A, B, D, E; qui jouent toutes un rôle dans le maintien en bon équilibre des organismes. Elle compte aussi des substances minérales et des oligo-éléments: calcium, magnésium, potassium, sodium et zinc entre autres. La littérature scientifique rapporte également la présence d'acétylcholine et de composés antibiotiques actifs sur les Proteus et Escherichia coli B.

Comment la consommer? 

Dans le commerce la gelée royale se décline sous plusieurs formes : ampoules ou gélules, liquide ou lyophilisée. Mais rien ne remplace la gelée royale pure et fraîche, non congelée, comme vous propose Butinons. 

Pour un adulte désirant bénéficier de ses bienfaits, il suffit de prendre une toute petite quantité (petite cuillère fournie dans l'emballage, environ 1gr) tous les matins à jeun, en cure de deux à trois semaines minimum (45 jours recommandés dans certaines études). 

Il faut la placer sous la langue et la laisser fondre quelques instants.

Une cuillère de miel n'aura aucun mal à faire disparaître le goût âcre et l'impression d'acidité en bouche laissée par la gelée royale.

Il est recommandé de mener une cure afin de se renforcer pendant l'Automne (Octobre - Novembre) et une autre à la sortie de l'Hiver (Février - Mars). Une cure peut également être utile en période d'examens pour les étudiants. 

Vertues et bienfaits

 

La gelée royale: un cocktail anti-microbes

La gelé royale contient de précieux minéraux, une ribambelle d’antioxydants, plus de dix acides aminés, divers sucres, une forte teneur en vitamines du groupe B, des acides gras…

Les scientifiques décortiquent depuis des années les nombreux composés de la gelée royale afin d’identifier ceux qui ont une action sur notre santé.

Des chercheurs japonais ont démontré qu’un lipide contenu dans la gelée royale, le 10-2 HDA, était capable de stimuler nos défenses immunitaires en présence d’un virus et de réguler l’inflammation qui accompagne la maladie.

Une autre étude, chinoise cette fois, a prouvé que la royalisi ne, un ingrédient actif riche en 10-2 HDA, freinait la multiplication de diverses bactéries dont le staphylocoque doré et certains bacilles.

Elle dope notre moral

« La gelée royale est riche en vitamines (A, C, B, E, K) mais aussi en protéines et en acides gras et elle contient de nombreux oligo-éléments et des minéraux (fer, calcium, sélénium…) » précise notre spécialiste. Ce sont les vitamines du groupe B et les acides gras qui nous aident à réagir contre l’anxiété et la dépression et font de la gelée royale un soutien dans les moments psychologiquement difficiles.

Elle booste les neurones

Grâce à ses propriétés revitalisantes, elle est aussi utile en cas de grande activité intellectuelle ou physique, et donc particulièrement recommandée en période d’examens. Elle favorise en effet la production d’hémoglobine et de globules rouges, ce qui aide au transport de l’oxygène dans les cellules.

Elle diminue la fatigue chez les sportifs

La gelée royale peut être utile aux sportifs pour diminuer la fatigue consécutive à l’exercice physique. Des chercheurs japonais ont constitué différents groupes de souris recevant ou non de la gelée royale. Ils les ont ensuite soumises à une épreuve de natation avant de mesurer des indicateurs de fatigue. Ils ont alors constaté que les souris qui avaient reçu de la gelée royale étaient plus endurantes que leurs congénères. Par ailleurs elles montraient une moindre accumulation de lactate et d’ammoniac ainsi qu’une meilleure conservation du glycogène musculaire après l’effort.

 

Elle réduit le taux de cholestérol

Des chercheurs japonais ont testé les effets de la gelée royale sur le métabolisme des lipides. Dans le cadre de cette petite étude, 15 volontaires ont été répartis en deux groupes dont la moitié a pris six grammes de gelée royale par jour pendant 4 semaines. Les chercheurs ont observé une baisse du cholestérol total et du cholestérol LDL chez les volontaires qui ont reçu de la gelée royale. Une étude menée en 2009 a conclut que la gelée royale augmentait le niveau de « bon » cholestérol HDL mais uniquement chez les plus âgés.

Elle soulage les troubles liés à la ménopause

La gelée royale contient des substances qui interagissent avec les récepteurs des œstrogènes. Cet effet œstrogénique mis en évidence par des études in vitro (1,2) a poussé les chercheurs à se demander si la gelée royale pouvait avoir un intérêt dans le traitement des troubles liés à la ménopause.

Dans une étude publiée en 2004, des chercheurs bulgares ont testé les effets d'une préparation contenant de la gelée royale, du pollen et de la vitamine C (Melbrosia) auprès de 55 femmes ménopausées et ont observé une amélioration des symptômes de la ménopause (3). Cette même préparation avait déjà été testée dans une étude publiée en 1994 et les femmes ménopausées avaient rapporté une amélioration de la fatigue, de la sécheresse vaginale et des maux de tête liés à la ménopause